Seventeen Valleys Chapter Belgium
Seventeen Valleys Chapter Belgium
© Seventeen Valleys Chapter Belgium - Designed by Webmaster
Accueil À propos Chapter Calendrier Liens Galerie Contact Galerie SBB en concert Salon de l'auto 2015 Souper 1er anniversaire SVCB Souper des Comanches Souper des Indians Spirit MC Soirée Bowling PO Harley Davidson Mars Easter Egg Ride SFCB Snake Ride Soirée "BEFORE 1" SFCB HDC LIEGE Malmedy ARRET DES BIWACKS RIDE OUT INDIAN SPIRIT ICEM 2015 ALL AMERICAN DAY INDIAN DAY MOJITO LIBERTY MOTO CLUB WESTERN TOUR MOSA BIKE DAY INDEPENDENCE DAY CSS PARTS RIDE OUT HANNUT CHAPTER SPIDER RIDE RIDE OUT BIB FREDERIC's RIDE BALADE DE GEGE EXPO MILITAIRE St-Georges RIDE OUT SVCB RIDE OUT BRUSSELS CHAPTER SALISSES BIKE WEEK JALHAY 2015 PO HD FRAUSSEN PO VICTORY SOIREE BLACK MAMBA BALADE DE POUSSIN

RIDE OUT SEVENTEEN VALLEYS CHAPTER

Amis de toujours, bien le bonsoir bonjour. Vite fait bien fait, une fois n’étant pas coutume, voici la suite des chroniques du Yéti. En toute modestie, notre beau Chapter indépendant « Seventeen Valleys CB » avait organisé en ce capricieux samedi 19 septembre 2015, son ride out qu’il conviendra d’appeler annuel lorsqu'on fera celui de l'année prochaine... Pas de fioritures, tous nos amis, HOG, pas HOG, HD, pas HD, étaient invités … et nombre d’entre eux sont venus. Il y avait là, le Liberty Moto Club, le HCB, le Brussels Chapter, les Centurios,  notre inégalable Jean-Mi, représentant le Spa Francorchamps (parti à la concentration d'Hardelot, en France), les Comanches, le Liège Chapter, les Wild Horses, venus prendre un verre, un membre du Belgian Victory Custom club, juste venu nous saluer et faire quelque photos avant de se rendre à un autre événement, quelques Indians et quelques « free » bikers dont  Doum-Doum et Micheline (qui allaient devenir 17 V un peu plus tard), ainsi qu'un ami d'école de Spide, le frère de Micheline, Rudy, venu sur sa 125cc ainsi que leur soeur avec une amie, venues comme passager de notre petit Poussin, ou grand Poulet, comme on veut , pour l'une et de Marcel pour l'autre. Foule et embouteillage, certes pas, mais abondance oui.  On a pu y voir des bikers et bikeuses de toutes provenances converger vers la salle communale d’Hélécine, réservée pour l’occasion par sept des nôtres … oui, tout le monde en somme. Et merci à tous, car rien n’aurait été possible sans le formidable et amical soutien que nous avons reçu pour l’organisation de cette fête mémorable.  Pour l’apprêt des lieux et de l’équipement, des familiers, non motards, étaient venus prêter main forte … Il y avait ainsi Linlin, son épouse Mémé, leur fille Justine et son amie Marine, tous apparentés à mon Pompon de motarde, que je vais d’ailleurs prendre pour femme prochainement … on vous dira quand, mais après. Titi, du Liberty Moto Club était venu installer sa tonnelle immaculée et pour la sécurité sur la route, nous avons pu compter sur la précieuse collaboration de nos amis  Comanches, venus en nombre et assistés pour l'occasion de nos chers Centurios. Départ, donc, après bisous, café et croissants, de la salle d’Hélécine …  Direction, le sud … Rappelons ici que la ballade avait été pensée, organisée et tracée pour moitié  par notre bien-aimé « Spide », l’homme aux petits amis au sang froid, à la grosse moto jaune et à la longue queue argentée, tout loup (plus solitaire, maintenant) qu'il est, et, pour l'autre moitié, par notre directeur Rikus qui, je pense, a également une « Harley » … enfin, sauf erreur, car elle est bleue et ne fait aucun bruit … en plus, elle n’avance pas très vite et prend beaucoup de raccourcis beaucoup plus longs que la normale.  Magnifique parcours, très varié, appétant et ultra-secure. Enfin, bref, ayant complètement oublié l’itinéraire précis que nous avons suivi, je ne m’étendrai pas et ne tomberai pas non plus, plus avant.  Nous échouâmes finalement, sur la place de Stockay St-Georges. Un rafraîchissement extrêmement rapide fut pris par ceux qui en eurent le temps, à la taverne « l’Union », club house de nos amis du « Liberty ».  Roumdoudoum, nous voilà repartis, mais cette fois vers le nord, puisqu’il nous fallait bien retourner là où un somptueux repas barbecuwesque nous attendait. C’est au moment où nous arrivions à Hélécine qu’il s’est mis à pleuvoir pour la première fois de la journée … une fameuse chance et merci pour cela à « V-Twin », le dieu local. Il faut néanmoins préciser que le traiteur que nous avions choisi pour restaurer tous non convives s’était accaparé subrepticement de notre tonnelle de bar … ce qui nous a obligés, Mémé et moi, à servir les boissons, trempée pour l’une, casque sur la tête pour l’autre … Un peu indélicat comme attitude de notre restaurateur qui, en outre, avaient omis d’amener de la vaisselle et des couverts … un comble ! Enfin, tout le monde a fini par être servi dans les écuelles enfantines trouvées dans les armoires de la salle du réfectoire de la classe voisine.  Bien que les outres d’Eole se soient ouvertes entre-temps et que le déluge se déversait sur nous avec une fureur peu commune, tout le monde a bien mangé, finalement.       Une bien belle fête qui s’est achevée tout à fait classiquement par les habituelles conversations et autres échanges humoristiques, signalons le bon moment passé à jouer au jeu de la carotte, n'est-ce pas Mimi ? Ou la plongée fessière de Nancy dans la seule flaque d'eau du parking. Tout cela avant un départ généralisé, ce qui est, somme toute assez normal mais non sans avoir dégusté un bon Jack pour la route, à l'initiative des Centurios, bien sûr ! Jack qui n'a pas épargné notre cher Jean-Mi, qui a eu bien du mal non seulement à retrouver sa moto, mais surtout à grimper dessus. Restait encore à tout ranger, nettoyer, aspirer, balayer, ba l’amou, casa toujou pimpante. A refaire, bien sûr, mais pas demain …  A un de ces jours, peut-être. Yéti.  Editor.
RIDE OUT SVCB